top of page

CHANGER DE LOGICIEL, POUR RÉINVENTER LE MODÈLE COMMUNAL

Dernière mise à jour : 29 sept. 2021

Quand la ville se défait

Les attentes vis-à-vis d’un futur(e) maire de la ville sont grandes.

Il doit faire face à de nombreux défis : baisse des dotations de l’État, crise sanitaire, changements climatiques, transformations numériques et technologiques, mutations des comportements. Des réponses claires et adaptées sont nécessaires.


La ville de demain se construit dès aujourd’hui

Faire face aux transitions exige une montée en compétences des acteurs afin de porter des initiatives audacieuses et réalistes.

Le pouvoir local doit être réorganisé en profondeur autour notamment, d’une nouvelle méthode mettant les citoyens au centre de l’action.


Une nouvelle façon de reconnecter notre vie quotidienne aux cycles de l’écologie, de l’énergie et du climat, en s’appuyant sur la contribution du citoyen, doit être proposée. Alors que plusieurs villes en France ont déjà adopté ce schéma, nous avons l’âpre sentiment que Saint- Rémy n’est pas dans le même tempo.




Une vision transversale de l’action municipale est indispensable à qui se soucie de la qualité de la vie locale : chaque projet mis en œuvre a des conséquences sur la cohérence d’ensemble de ce qui est réalisé.

La transition est multiforme et emprunte divers chemins. Elle se construit autour d’une volonté, d’une rigueur, des valeurs affirmées, d’actes cohérents avec ces valeurs. Saint-Rémy doit être capable d’évoluer, de s’adapter à la diversité des défis actuels et futurs ainsi qu’aux attentes de ses habitants dans toute leur diversité.


Voici ce que Saint-Rémy-TransitionS appelle de ses vœux :

VÉRITE : Saint-Rémy ville attractive, est et restera une ville chère. Plutôt que de produire des logements spéculatifs, préconisons une politique plus structurée d’accompagnement des jeunes générations qui veulent rester ou s’installer ici, des seniors qui ont choisi d’y résider ou des habitants peu fortunés en difficulté pour se loger.


INNOVATION : Il paraît évident que pour être en mesure d’évoluer, une ville doit se réinventer en permanence. Le Saint-Rémy de demain sera nécessairement une ville innovante, menée par une équipe qui saura capter les mutations, telle la nécessité de la mixité et de la mutualisation des espaces. De nos jours, les investissements sur des espaces mono-usage ont perdu de leur sens. Pourquoi ne pas penser à la mixité des usages dès la conception des équipements ?


CONVIVIALITÉ : La composition de la population saint-rémoise a changé. Les natifs, les nouveaux ou anciens arrivants, les propriétaires de résidences secondaires se côtoient sans vraiment se rencontrer, sans former une véritable communauté. Il est impératif de faciliter le « vivre ensemble », pour créer les conditions d’un épanouissement personnel et professionnel. Saint-Rémy ne peut être durable que si elle sait attirer et fédérer les énergies de chacun.


PARTICIPATION : Donner son avis sur les orientations des dépenses locales est déjà possible dans 80 communes en France. Pourquoi n’en serait-il pas de même à Saint-Rémy ? Informer, consulter la population en amont des grands projets structurants notamment, devrait être une évidence. La politique des décisions confidentielles prises en comité réduit des années 2000 est révolue. Les citoyens doivent être davantage informés et associés aux décisions.


AUDACE : Il est inconcevable d’imaginer l’avenir en calquant son action uniquement sur le passé et à l’échelle du mandat, sans vision sur l’impact des décisions prises aujourd’hui sur l’avenir. Il s’agit de répondre à un besoin concret ou en devenir, sur la base de notre expérience, de nos connaissances mais également via notre capacité à innover. Il faut OSER et expliquer.


TRANPARENCE : C’est ce dont nous faisons preuve ; dire la vérité sans détours, regarder la réalité avec pragmatisme, oser briser certains dogmes et chercher les alternatives appropriées sans complaisance, mais dans l’intérêt de tous.

Ce ne sont là que quelques exemples pour illustrer notre état d’esprit.

Il nous paraît important d’insister sur le sens de notre démarche avant de proposer un plan d’actions transversal plus concret.





54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page