top of page

Les programmes en questions(20/01/2022) 

6C9CB56B-C0CF-4B8E-B756-4034F8596B56.jpeg
6833F49B-767D-4FA0-B82E-86BEBFEBD1AE.jpeg

une vision
au delà de 2026 ...

Notre ambition

Nous choisissons de porter une voie différente, audacieuse, courageuse, prenant appui sur l’énergie de tous : habitants, agents, associations, élus et acteurs économiques. Nous proposons d’engager Saint-Rémy dans les transitions nécessaires : écologique, sociale, économique et culturelle. Nous voulons faire de Saint-Rémy une ville apaisée, rassemblée et dynamique
Notre état d'esprit, notre méthode


Une vision à long terme structurée

Nous souhaitons proposer aux Saint-Rémois une vision du Saint-Rémy de demain qui ne se limite pas aux 4 années de ce mandat écourté. Des axes de travail sont définis pour prendre en compte l’évolution de la société et de ses nouveaux enjeux, dans un souci de transversalité (tout est lié) afin de construire un projet d’ensemble. Ils sont ensuite déclinés en plan d’actions. Nous nous projetons au-delà de 2026 avec des actions concrétisées rapidement et d’autres finalisées durant les 3 ou 4 années suivantes.

Une alternance constructive

Nous envisageons la gestion de la ville différemment. Nous proposons une approche qui remette non seulement les citoyens au centre des préoccupations, mais également les services municipaux, cheville ouvrière de toute politique municipale. Quant aux élus, ils travailleront en lien avec les services et les habitants, au sein de pôles de compétences (aménagements, social, environnement, culture …). Chacun d’eux se verra confier une feuille de route avec des objectifs à atteindre annuellement et d‘ici la fin du mandat.

Des agents municipaux considérés

Nous rencontrerons les différents services et échangerons avec eux afin de connaître leurs forces et leurs faiblesses, de voir comment les optimiser en prenant en compte les attentes des agents. Pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même il est nécessaire de définir des objectifs clairs, des moyens, un planning et par-dessus tout de donner envie d’avancer grâce à des élus présents, une politique municipale stimulante qui valorise les efforts consentis.

Une recherche sans relâche de nouvelles recettes

Le financement des projets proposés doit pouvoir se faire sans augmenter la fiscalité grâce aux subventions départementales en investissement, aux ressources dégagées par la collectivité (droits de mutation, recettes des stationnements, occupation du domaine public, location d’équipements publics... )

Cependant il est nécessaire de mobiliser un binôme élu/agent pour la recherche active de financements auprès de la Région, qui gère entre autres les fonds européens, mais également auprès de l’État (Petites villes de demain, France 2030, etc…) et de ses organismes satellites : ADEME, Agence de l’Eau, ministère de la Culture… qui génèrent régulièrement des appels à projets ou soutiennent des initiatives innovantes

bottom of page